mEdecineS

La jungle Amazonienne est un lieu très approprié pour entrer dans un processus de guérison, où il existe beaucoup de plantes médicinales, et où les connaissances ancestrales de l’usage de ces plantes est encore en vigueur.

 

Les différentes approches du projet:

• Permettre et faciliter l’accès à la médecine traditionnelle et à ses applications : traitements à base de plantes médicinales, cérémonies d'ayahuasca, retraites en forêt, diètes avec les plantes maitresses, expressions corporelles, massages, temascal...

• Perpétuer les connaissances et les pratiques ancestrales des peuples d’Amazonie.

• Préserver, transmettre et enseigner les connaissances relatives à cette médecine.

• Préserver et développer l’usage des plantes médicinales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Nous proposons:

  • Initiation avec les plantes sacrées avec un minimum de résidence dans la communauté d'une semaine afin de pouvoir préparer et nettoyer le corps et ainsi pouvoir recevoir la médecine dans les meilleures conditions.

  • Retraites et diètes de plantes maitresses de la jungle, d'une durée minimum de 10 jours.

  • Cérémonies de kambo, le vaccin de la jungle

  • Massages et ateliers de massages, shiatsu, chiropraxie, taïyoga massage...

  • Pratiques et disciplines pour le corps, le mental et l’esprit tous les matins et le soir: Yoga, Méditations, Vipassana, musique et danses...

La rainette amazonienne connue sous le nom scientifique de phylomedusa bicolore possède différents noms selon les différentes tribus amazoniennes qui l'utilisent.

Son nom le plus répandu est kambo.

Cette rainette géante produit une sécrétion que certaines tribus utilisent pour se nettoyer du "panema", sorte de nuage gris présent autour des personnes et qui attire problèmes, maladies, dépression, malchance...

Les Matses de l’Amazonie péruvienne croient que quand une personne est malade, déprimée, stérile, qui ne peut pas trouver de compagnon ou qui ne peut pas chasser de gros animaux, elle est possédé par une mauvaise énergie qui peut être nettoyée grâce au kambo.

Une légende de la tribu kaxinawa du brésil raconte que la tribu était atteinte d'une maladie que le guérisseur ne pouvait pas soigner avec les plantes médicinales qu'il connaissait.

Kampu, sous les effets de l'ayahuasca rentra dans la foret et entra en communication avec le grand esprit qui lui mit entre les mains une grenouille, et grâce a une vision, il apprit à utiliser la sécrétion de la grenouille pour soigner son peuple.

Quand il retourna au village, il appliqua ce qu’il avait appris dans sa vision et pu soigner sa tribu grâce a la sécrétion de la grenouille verte.

Quand kampu quitta le monde des vivants, il alla rejoindre 'esprit de la grenouille, et lesindiens de sa tribu continueront d'utiliser sa sécrétion pour rester forts et sains.

Dans les années 80, les premiers occidentaux reçurent cette médecine, et les études scientifiques qui suivirent démontrent que la sécrétion du kambo contient différents peptides bioactifs qui peuvent  être utilisé pour traiter différentes maladies.

KAMBO

LE VACCIN CONTRE LA JUNGLE

 

La diète est le moyen traditionnel utilisé par les guérisseurs amazonien pour avoir accès aux connaissances dispensées par les plantes maîtresses.


Selon la tradition, ce sont elles qui disposent de la connaissance, et qui assistent le guérisseur pour pouvoir soigner les maladies. 


La diète permet de rentrer en contact avec l’essence ou l’esprit de ces plantes, par le biais des rêves et des visions, pour pouvoir ainsi apprendre d'elles.


Quand la personne complète la diète, l'esprit de la plante diétée devient un allié de la personne et l'assiste dans son chemin spirituel.


La diète consiste en un isolement total dans des huttes spécialement construites à cet effet, afin d’éviter tout contact extérieur et ainsi favoriser le travail d’introspection.

La retraite s’accompagne d’un régime alimentaire strict (sans sel, ni sucre, ni graisse, ni épices) pour permettre une plus grande ouverture et sensibilité.


La personne ingère aussi périodiquement des remèdes végétaux préparés à base des plantes maîtresses, dans le but d’améliorer et d’intensifier l’activité onirique.

La diète est accompagnée de la prise de purges, plantes ou kambo,  qui aident à une meilleure désintoxication corporelle et émotionnelle, et de bains de plantes pour nettoyer les différents corps énergétiques.

Ce travail de retraite rendra possible une plus profonde compréhension de nous-même, des autres, de la nature, de l’univers, de la vie.

La durée de la diète dépend de la volonté de chacun, avec une durée minimum de 10 jours, pour pouvoir en ressentir les effets bénéfiques.


Nous ouvrons et fermons la diète avec une cérémonie d'ayahuasca, et d’autre cérémonies peuvent être inclues ou non lors de la diète, tous les 3 jours.

Nous disposons de 8 maisons isolées dans la foret pour faire les retraites et diètes.

DIETE

 

L’ayahuasca est un breuvage psycho actif qui se prépare à partir de morceaux de liane d’ayahuasca (Banisteriopsis Caapi), et de feuilles de l’arbuste appelé chacruna (Psychotria Viridis) ou oco yajé, huambisa, chalipanga (Dylopteris cabrerana).

 
En Quechua, le terme aya signifie âme ou mort, et le terme huasca signifie liane. 

D’un point de vue étymologique, le terme ayahuasca signifie donc : la liane de l’âme ou la liane des morts.
 

Préparation 

L’ayahuasca et la chacruna ou la huambisa sont considérées par la majorité des tribus amazonienne comme les principales « plante maîtresse » de la forêt.


Le breuvage issu du mariage de ces deux plantes est utilisé par les guérisseurs de cette région depuis de très nombreux siècles, voire millénaires, et fait partie intégrante de la pharmacopée traditionnelle et de la culture de ces peuples.


Dans le contexte traditionnel, on utilise ces plantes rituellement pour amplifier les capacités de notre perception et de notre compréhension, pour résoudre des problèmes individuels ou collectifs, pour rechercher le bien-être, pour guérir, pour communiquer avec les esprits ou entités appartenant à d’autres dimensions, pour réaliser des voyages hors du corps et pour recevoir la connaissance.

Les morceaux de liane sont broyés avec une pierre ou un morceau de bois, et sont mélangés aux feuilles de chacruna ou de huambisa.


On fait ensuite bouillir de longues heures le mélange, jusqu’à arriver à la concentration souhaitée.
Le liquide obtenu est de couleur marron, plus ou moins épais, selon la concentration.


Le processus total demande une 15aine d’heures de travail, pour réduire 100 litres de préparation à seulement 2 litres.

 

Les Effets

L’usage des plantes sacrées nous permet de modifier nôtre état ordinaire de conscience, afin d’explorer différents aspects de notre inconscient personnel et collectif, ainsi que différentes capacités inconnues de notre propre mental.

L’ingestion rituelle d’ayahuasca produit une profonde action sur le corps, les émotions, le mental et l’esprit.

L’ayahuasca est aussi couramment appelée « la purga », en raison de ses effets purgatifs. En effet, la substance parcours tout l’organisme et détecte les problèmes physiques, émotionnels, mentaux et spirituels, et opère par un effet de nettoyage, de dépuration et de purification, qui peut se manifester organiquement par des vomissements et des diarrhées.

Elle permet au participant de se libérer de blocages émotionnels, de faire face et de dépasser ses peurs, de se ressourcer au niveau énergétique, et de prendre conscience des plus profonds aspects de sa personnalité.

On ne reporte aucune nuisance physique occasionnée par l’usage prolongé de l’ayahuasca.

Les Cérémonies

L’absorption de ce breuvage se réalise dans un contexte rituel, sous la direction d’un maître guérisseur qui guide la cérémonie et le voyage des participants par ses chants ou « icaros ».

Les cérémonies ont toujours lieu la nuit, dans l’obscurité, dans un lieu spécialement réservé à cet effet : la maloca.

Pour plus d'informations sur les diètes et les cérémonies, vous pouvez nous contacter par mail à ces adresses:


amazonarcoiris@gmail.com
tonsperu@yahoo.ca

Ayahuasca

 
  • Facebook Social Icon

This website powers the conservation

of the Amazon Rainforest. Learn More